Comment se prémunir de l’usurpation d’identité ?

Comment se prémunir de l’usurpation d’identité ?

Internet permet de réaliser de plus en plus d’opérations à distance, sans contact physique. Et il est donc plus facile de se faire passer pour qui on n’est pas. Si des campagnes sont régulièrement organisées pour sensibiliser les parents et les jeunes à cette notion (on ne sait jamais avec qui on discute en ligne), on oublie souvent d’indiquer au plus grand nombre comment se protéger du vol d’identité.

Alors, découvrez des conseils pour éviter autant que possible l’usurpation d’identité en comprenant bien de quoi il s’agit.

L’usurpation d’identité, quels sont les éléments sensibles ?

On pense souvent à ses coordonnées bancaires, mais c’est malheureusement encore plus simple que cela.

Il ne faut que trois informations pour voler l’identité de quelqu’un : son nom, sa date de naissance et son lieu de naissance. Cela permet de faire une demande d’acte de naissance auprès de la mairie. Ensuite il ne faut que quelques factures et on peut obtenir une nouvelle carte d’identité…

Cependant il ne faut pas pour autant laisser traîner son numéro de sécurité sociale ou ses coordonnées bancaires.

Quels sont les risques en matière d’usurpation d’identité ?

Concrètement l’usurpation d’identité a des conséquences importantes et lourdes, pouvant empiéter sur votre quotidien pendant des années.

Les usurpateurs utilisent leurs nouveaux papiers pour les amendes (infraction au Code de la route en priorité), mais également pour faire des crédits à la consommation, arnaquer les banques et même escroquer les aides sociales. Cela signifie donc que tant que vous n’avez pas pu prouver que ce n’était pas vous, vous pouvez vous retrouver sans permis, ficher à la Banque de France ou même dans l’incapacité de renouveler votre carte d’identité ou votre passeport.

Actuellement l’usurpation d’identité est la deuxième infraction la plus commise en France, juste après le vol de véhicule. source : http://www.leolagrange-conso.org/les-consommateurs-a-lepreuve-du-delit-dusurpation-didentite/

Où les usurpateurs trouvent-ils les infos ?

Les réseaux sociaux sont des mines d’informations, mais ce ne sont pas les seules.

En effet, les usurpateurs sont de deux sortes : des réseaux organisés ou des proches opportunistes. Et les informations sont collectées aussi bien en ligne que dans les poubelles que l’on sort le matin ou en fin de journée afin qu’elles soient collectées par les éboueurs.

Une enquête a même mis en avant que de nombreux documents personnels sont présents dans les poubelles des entreprises. En effet les employés font des photocopies personnelles à leur travail et y jettent les photocopies mal faites, sans penser à les détruire correctement.

Comment se protéger efficacement du vol d’identité ?

La première chose à faire est donc de faire attention à ce que vous jetez ou plus exactement comment vous le jetez. Il faut au minimum déchirer vos documents privés. Certaines personnes les déchirent puis les mettent dans des poubelles différentes, mais cela demande du temps, de l’organisation. C’est possible une fois de temps en temps, mais pas sur du long terme.

L’une des alternatives sérieuses est le destructeur de documents ou presque. Il faut savoir que certains modèles d’appareils font des bandes si larges qu’il est très facile de les reconstituer. Autant déchirer à la main. Cependant tout modèle avec un niveau de sécurité égal et supérieur à P-3, fera l’affaire et vous permettra de tout jeter dans la même poubelle.

Pour mieux comprendre cette question des niveaux de sécurité, je vous conseille la lecture de l’article sur les destructeurs de documents et la confidentialité.

Enfin, n’oubliez pas de ne pas laisser traîner vos papiers quand vous recevez du monde, de ne pas laisser vos enfants utilisez n’importe quelle feuille pour faire un beau dessin pour les copains. Rappelez-vous, il a été mis en évidence que de nombreux usurpateurs étaient des proches de leur cible !

);